Chronique Growls - Grindcore (2014)

Publié le par Sebmetal

Growls – Grindcore

Style : Grindcore

Label : /

Sortie : Octobre 2014

 Rarement un disque aura aussi bien porté son nom. Sans connaître le groupe l'auditeur sait instantanément à quoi s'attendre !

 Formé en 2014 en Lorraine, Growls sort rapidement son premier effort, une démo trois titres. Le premier mot qui vient à l'esprit c'est « Putain ! ». Au vu des membres on comprend mieux pourquoi le résultat est si réussi : Des mecs qui ont joué chez Apalavia, Massive Charge, Untamed ou bien encore Kronos, excusez du peu ! Le « metalleux » moyen a souvent du mal avec le Grindcore, il faut dire que pour lui ça se résume à : ça gueule, ça trace et ça dure 30 secondes. Les clichés ont la vie dure mais c'est comme ça, que voulez-vous ? S'il prend la peine d'écouter ce disque il est possible que le metalleux moyen (on parle toujours de lui, oui) prenne le temps de revoir son jugement. Le chant tout d'abord : J.P est soutenu par Jérémy (basse) pour gueuler, oui ça gueule mais de façon variée : braille, chant plus Napalm Deathien, il y a même un passage à la Cannibal Corpse sur « Hunter Sounds ». Deuxième point : ça trace. Oui, ça trace mais il y a bien des variations de tempo, tracer pour tracer, quel intérêt ? Autant ralentir parfois et poser quelque chose pour repartir de plus belle ! Troisième point : ça dure 30 secondes. Pas vraiment, on est plus proche des 2 minutes, oui c'est court mais le Grindcore c'est ça : L'urgence, la violence, l'exutoire. Ce disque a t'il été enregistré en urgence ? Aucune idée mais j'ai l'impression que oui, n'y voyez pas là un terme péjoratif du style « On enregistre vite fait un truc et basta » mais plutôt « Bon, on est Growls, on est comme ça à l'instant T, enregistrons trois titres et qu'ça chie !». Growls, à l'instant T, montre en seulement sept minutes qu'il est un groupe sur lequel on peut compter. Ajoutez à ça un son bien costaud qui fait tout bien ressortir et vous obtenez une première démo de qualité. Le metalleux moyen appréciera peut-être le travail des Lorrains, le fan de Grindcore s'y retrouvera complètement. À voir évidemment sur scène !

 Grindcore porte décidément bien son nom, pas de fioriture, ça poutre la tronche et après tout, c'est tout ce qu'on demande en écoutant un disque du genre ! C'est pour quand L'album ?

http://www.growlsgrindcore.bandcamp.com

https://www.facebook.com/pages/EBC-DistroProd/204379513031773

 

 

Publié dans Chroniques

Commenter cet article