Behemoth - Yverdon, avril 2015

Publié le par Sebmetal

 S'il y a bien un groupe de metal extrême qui fait l'unanimité, il s'agit de Behemoth. Depuis plus de 20 ans les Polonais enchaînent albums et tournées. Malgré la leucémie de Nergal la formation est revenue plus forte que jamais avec The Satanist en 2014, disque acclamé aussi bien par les médias que les fans. L'Amalgame à Yverdon est une petite salle et dès notre arrivée on constate qu'une seconde buvette est installée à l'extérieur, idéal pour se désaltérer avant l'apocalypse ! S'il arrive, parfois, d'être agréablement surpris par les premières parties nous avons choisi d'arriver juste avant la machine de guerre Européenne.

 Aux alentours de 22h, il est temps pour les spectateurs de (re)découvrir Behemoth. Dès le départ du set sur « Blow Your Trumpets Gabriel » le son est à la fois clair et puissant celui-ci sera excellent tout le long du concert. La prestation sera axée sur le dernier album du groupe mais nous aurons droit à des classiques comme « « Ov Fire And The Void », At The Left Hand Ov God »tirés d'Evangelion. Notons aussi la présence d'hymnes comme « Christians To The Lions »« Slaves Shall Serve », « Chant For Eschaton 2000 », « Conquer All » ... Placé tout devant, je vais prendre une énorme claque. Behemoth c'est le charisme, Behemoth c'est la puissance, Behemoth c'est l'alchimie. Alchimie que l'on retrouve entre les musiciens et le public. Nergal leader, capte l'attention et sa voix est incroyable. Si j'ai tendance à regretter le manque cruel de spontanéité chez les gros groupes celui-ci ne me dérange pas chez les Polonais. Chaque « pose »est calculée et on a l'impression, parfois d'assister à une pièce de théâtre. Après plus d'une heure de concert le groupe s'éclipse, il reviendra pour interpréter « O Father O Satan O Sun » laissant un public en transe. Un sans faute, comme d'habitude, de la part des Polonais.

 Petit débriefing après ce gros concert, tout le monde a pris sa claque. Behemoth a prouvé, une fois de plus, son statut de leader incontesté de la scène metal extrême. Un groupe à voir, revoir et revoir encore que ce soit en festival ou en salle !

Publié dans Reports

Commenter cet article