Khynn + Fear Factory - Besançon, juillet 2015

Publié le par Sebmetal

 La Rodia à Besançon, c'est toujours un plaisir de se rendre là bas pour assister à un gros concert de metal. En plus d'être près, la salle propose toujours des affiches de qualité. Et là on ne rigole pas, Fear Factory est de passage dans le coin et les Américains ne sont pas là pour vendre des casquettes ! Butcher Babies ne pouvant assurer les dates Françaises, nous avons eu droit à un groupe local : Khynn.

 Ah Khynn, dixième fois que je les vois alors assister à un nouveau concert des Bisontins en première partie d'un groupe culte avec des conditions professionnelles c'est juste top ! Horaire prévu à 20h30, 20h35, le groupe arrive sur scène. Nous avons, ici, une sorte de thrash moderne pour vous situer le style. Les quatre membres de Khynn se montrent déterminés et attaquent fort avec « And Any Fear Calms Down » issu de leur premier album. Le son est bien costaud et puissant même si j'ai trouvé celui de Fab différent de d'habitude. Sam a progressé au niveau vocal dans les parties claires et c'est un pur régal sur « An Erased Presence ». Le groupe a beaucoup travaillé et cela se ressent au niveau live. Rémi est tout sourire et incite les gens à bouger. Sam et Fab sont concentrés et enchaînent les solos. Mathieu, comme d'habitude, assure et le son de batterie est énorme. Il n'y a rien à redire concernant la prestation de Khynn, nous avons même eu droit à de nouveaux morceaux qui figureront sur le deuxième album prévu pour la rentrée. Une belle opportunité et un concert réussi pour Khynn, bravo !

Setlist Khynn : And Any Fear Calms Down / Premeditation / Hypnotic Black Box / A Night Of Million Screams / An Erased Presence / Tainted Impression

 Après une grosse demi heure d'attente Fear Factory monte sur les planches. Tous de noir vêtus les Américains commencent par « Shock » (me semble t'il) et c'est parti pour un peu plus d'une heure de live. Loin d'être un die hard fan, certains albums m'ont littéralement troué l'anus Demanufacture et Mechanize en tête ! Si Burton C.Bell et Dino Cazares sont fidèles au poste on découvre la nouvelle section rythmique avec Mike Heller à la batterie et l'imposant Tony Campos à la basse. Le son, une nouvelle fois, est gros et fait bien ressortir la puissance de Fear Factory. Si au niveau purement musical il n'y a rien à reprocher on constate toujours que Burton C.Bell peine vocalement sur certaines parties mais on a vu bien pire (qui a parlé du Hellfest 2010 ? Un bon point !). « Powershifter » mettra une bonne partie de la fosse à genoux. Le tout sonne puissant mais la lassitude me gagne au bout d'une quarantaine de minutes pourtant le groupe prend le temps de parler aux spectateurs et d'afficher une attitude positive. Fear Factory sort un nouvel opus cet été et jouera, au moins, un nouveau titre. À plusieurs reprises, Burton rappelle qu'à la fin de l'année il y aura une tournée célébrant les 20 ans de Demanufacture, un événement ! C'est sur « Replica » que Fear Factory finira son set. Si le public est conquis j'avoue avoir décroché malgré un concert de qualité. Le groupe a fait le boulot, ni plus, ni moins !

 Encore une bonne soirée à Besançon, Khynn s'est montré digne d'ouvrir pour un groupe international. Fear Factory n'a pas donné le concert de l'année mais s'est montré ultra professionnel et a prouvé que son statut n'est pas dû au hasard.

Khynn - Premeditation (Besançon juillet 2015).

Vidéo officielle de Fear Factory (Besançon juillet 2015).

Publié dans Reports

Commenter cet article