Chronique The Erkonauts - I Did Something Bad (2014)

Publié le par Sebmetal

The Erkonauts – I Did Something Bad

Style : Ne se prononce pas

Label : /

Sortie : Juin 2014

 Formé en 2014 par d'anciens membres de Sybreed, Djizoes et 7-tone, The Erkonauts est un groupe nous venant tout droit de Genève. En moins de deux ans le quatuor s'est déjà produit aussi bien en Europe qu'au Japon, à Taïwan, en Chine, aux États-Unis... Les Suisses ont également sorti un album I Did Something Bad mais qu'ont-il fait de mal ?

 Si vous avez regardé les quelques informations relatives au disque vous pouvez remarquer que je n'ai pas précisé le style, pourquoi donc ? C'est tout simplement impossible. The Erkonauts mélange les genres et le rendu est terriblement efficace. L'énergie punk s'allie aux titres rock en ayant un son metal, ça envoie et ça groove méchamment. Les sens s'éveillent et chaque titre est un hit en puissance qui ne demande qu'à vous faire headbanguer comme un marteau que ce soit dans votre salon ou dans votre chariotte. Ales chante vraiment bien et sa basse est remarquablement mise en avant, celle-ci ajoute une profondeur indéniable aux compositions, il suffit d'écouter quelques secondes de « The Great Ass Poopery » ou encore de « Nola » pour s'en convaincre. « All The Girls Should Die » est un tube en puissance, entêtant au possible il s'imprègne en vous et ne vous quitte plus, notons la présence de Drop sur ce morceau, comment ? Vous ne savez pas qui c'est ? regardez un peu sur le blog. « Dominium Mundi » est incontestablement taillé pour le live. Vous ne savez toujours pas à quoi ça ressemble ? Bah c'est toujours aussi difficile à classifier, ça sonne rock ici, metal là, southern à un moment donné et pop là. Une telle diversité peut effrayer mais grâce à la qualité des musiciens et des titres il n'y a pas de décrochage au contraire l'auditeur se retrouve captivé. Alors pour savoir si la 9 est meilleure que la 8, il ne vous reste plus qu'à vous procurer d'urgence I Did Something Bad, l'album est épuisé ? N'ayez crainte Kaotoxin le ressort au mois de février avec deux titres bonus inédits !

 Groovy, intense, frais, les superlatifs manquent mais une chose est sûre, The Erkonauts a frappé fort avec ce premier opus ! Les Suisses défendent leur album sur scène, il n'y a plus qu'à aller les voir et attendre (im)patiemment la suite. Un énorme coup de coeur.

http://www.erkonauts.com/

https://www.facebook.com/theerkonauts

Publié dans Chroniques

Commenter cet article