Eths - Landresse, juillet 2016

Publié le par Sebmetal

 En ce dimanche ensoleillé direction la Guerre du Son à Landresse, plus habitués à assister au tremplin qu'au festival en lui même, nous nous y rendons pour voir Eths. Avec une programmation variée et un site à taille humaine, c'est un événement attendu dans la région. À notre arrivée nous rejoignons des gens au camping qui ont pris un pass deux jours. Deux bières plus tard il est l'heure d'aller voir les concerts, Blanker Republic offre un rock plutôt pêchu qui me laissera de marbre.

 Le public se masse devant la scène, les Marseillais sont attendus. J'avoue avoir décroché après Tératologie malgré les qualités indéniables de III. Auteur de Ankaa, sorti il y a peu, le groupe est de passage en Franche Comté. La formation ne compte plus que Staif le guitariste d'origine pourtant celle-ci est parvenue à se maintenir et à tourner. C'est sur « Samantha », l'un des hits d'Eths que le concert commence. Il ne faudra que quelques minutes pour balayer les doutes que j'avais concernant la puissance du groupe en 2016. Il est évident que l'ombre de Candice est présente mais Rachel a su trouver sa place et délivre une très bonne prestation, la comparaison risque d'avoir lieu encore longtemps mais il faudra apprendre à aller au delà. Le duo basse / batterie est excellent et Staif s'impose comme un leader naturel à la six cordes. Programmé juste avant la tombée de la nuit Eths bénéficiera d'un son massif tout au long du set et de très belles lumières. Avec des morceaux issus de toute la carrière du groupe, les spectateurs sont gâtés, les titres de Soma m'ont projeté douze ans en arrière avec un paquet de souvenirs ! Je n'avais pas revu Eths depuis le Hellfest 2008, après un tel concert il est hors de question d'attendre huit ans avant d'assister à un nouveau live des Marseillais.

Setlist Eths : Samantha / Adonaï / Détruis-Moi / Le Mâle / Sidus / Je Vous Hais / Ondine / Voragine / Nefas / Méléna / Bulimiarexia / Ex Umbra In Solem / Nihil Sine Causa / Infini / Crucifère / Rappel : Hamaguedon

 

 Pendant Naâman, je me rends à côté de la scène au stand de merchandising afin d'acheter Ankaa. Eths arrivera au complet peu de temps après pour discuter, prendre des photos et signer des autographes à la dizaine de fans venue les voir. Un moment de partage tout simple mais toujours appréciable de la part d'un groupe. Nous partirons avant le dernier groupe (Näo) même si celui-ci est excellent en live. Une bien bonne soirée !

Eths - Je Vous Hais (Landresse juillet 2016).

Publié dans Reports

Commenter cet article