In Arkadia + Promethee + Whitechapel - Genève, août 2017

Publié le par Sebmetal

 En ce mercredi 16 août les patrons du deathcore sont de passage en Suisse et il serait dommage de louper une telle soirée. Direction Genève avec Elo et Dylan ! Whitechapel tourne en Europe et ils ne sont pas là pour jouer aux billes...

 

 20h30 pétantes (ou presque), In Arkadia investit l'Usine. On pourrait parler de formule 3.0 dans la mesure ou le groupe évolue, une nouvelle fois, au niveau du style et la version actuelle est qualifiée de "blackcore". Si leur deathcore était efficace la nouvelle monture est encore plus agressive. L'arrivée de Mike en tant que second frontman a apporté encore plus de dynamisme et les nouveaux morceaux joués nous amènent à penser que le prochain album sera vraiment haineux. Les titres "Recurrence", "Orgasmophobia"ainsi que la reprise de Slipknot "People=Shit"  incitent les spectateurs à piter. On notera un son de guitares, malheureusement, brouillon mais In Arkadia a donné un très bon set et nul doute que je vais me ruer sur le successeur de Eyes Of The Archetype

 Les Locaux de Promethee enchaînent rapidement et les revoir est un pur plaisir. Si le metalcore est souvent décrié, les Genevois tapent dans le haut de gamme. Tout est bien chiadé avec des morceaux qui font systématiquement mouche : Les riffs, les mélodies, les arrangements. Moins violent que le groupe précédent certes mais tout aussi entraînant grâce au charisme de Joshua et à l'exécution parfaite des titres issus essentiellement de leur dernier (excellent) album en date ! La pause concerts faite par Promethee pour se concentrer sur son prochain disque ne les empêche pas de délivrer un live irréprochable. Une deuxième première partie de qualité !
Setlist Promethee Dark Souls / Banner Of Lies / Buried / The Great Deception / Unspoken / Sabordage / Broken Structures / Vacant

 Nous profitons de Magnacult pour faire une pause car mine de rien nous avons, déjà,pris deux gros concerts dans la tronche et la tête d'affiche va demander toute notre attention. 

 Il est environ 23h15 lorsque les Américains arrivent et on sent qu'on passe un cap dans la violence. Whitechapel c'est six albums studio en à peine une dizaine d'années et de nombreuses tournées à travers le monde. Whitechapel c'est des breakdowns dévastateurs et un frontman aussi impressionnant vocalement que nonchalant. Whitechapel c'est l'assurance de prendre une claque dans la gueule. Le groupe est fidèle à sa réputation et envoie une grosse dose de gras aux spectateurs présents, malheureusement le groupe est en mode pilotage automatique. La communication est réduite au minimum syndical et les titres s'enchaînent si vite qu'on aura droit à un concert d'environ une heure, rappel compris, celui-ci est composé d'un unique morceau. Il est évident qu'une formation de metal extrême ne peut pas jouer trop longtemps mais je suis persuadé que les mecs en avaient encore sous la pédale et auraient pu donner davantage... Si le professionnalisme est omniprésent et le show ultra rodé il manque ce grain de folie pour avoir un concert mémorable. C'est sceptique que j'écris ces quelques lignes, lorsque l'on fait partie des piliers d'un genre, l'attente est grande et Whitechapel a fait le job mais rien de plus ! Objectivement c'était très bien mais je reste vraiment sur ma faim..
Setlist Whitechapel The Saw Is The Law / Faces / I, Dementia / Our Endless War / Mark Of The Blade / Elistist Ones / Let Me Burn / Possibilities Of An Impossible Existence / Tremors /  Diggs Road / This Is Exile

 Ce fut une excellente soirée, l'occasion de revoir plusieurs personnes et d'assister à trois concerts de qualité, j'en attendais plus des patrons mais bon y  a des jours comme ça...Ah oui le prix du billet était inférieur à 20€ !

Parce que m*rde, Whitechapel !

Publié dans Reports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article