Interview Psykup

Publié le par Sebmetal

Interview Psykup

 Salut Ju, peux-tu tout d'abord présenter Psykup aux internautes qui ne connaissent pas encore le groupe ?

Ju : Salut ! Psykup s'est formé en 1995, nous avons sorti une démo, un live, un 4 titres, 3 albums et un EP acoustique. Le style du groupe est qu'il n'y en a pas. C'est un maelström d'influences diverses et variées sur une base métal avec beaucoup de second degré et de violence entremêlés.

 Peux-tu revenir sur les raisons qui ont poussé Psykup à arrêter ?

Ju : Milka, l'autre chanteur, a décidé de quitter le groupe, pour des raisons personnelles et artistiques. Sans lui, nous avons mis Psykup sur pause pendant six ans, mais nous n'avons pas chômé, avec tous nos autres projets.

 Psykup est de retour, vous avez lancé une ligue des autruches sur Facebook peux-tu nous parler de celle-ci ? Qui en a eu l'idée ?

Ju : Milka a proposé cette idée, en bon fan de foot ! Et ça nous a fait marrer, donc en avant Guingamp ! Cette ligue a cartonné, la France a joué le jeu dans la bonne humeur et la sportivité.

 Vous avez joué à Dunkerque, Bordeaux et Nantes. Limoges arrive, quelle ont été les réactions du public ?

Ju : Le public est en feu, et nous aussi. Les sensations sont décuplées, du fait de l'attente de tout le monde, c'est une vraie communion. Et sur scène, c'est de plus en plus la foire !

 Des nouvelles concernant la date à Besançon ?

Ju : Pas encore, on y travaille, désolé ! C'est compliqué avec les agendas de chacun.

 Psykup a annoncé sa présence sur des festivals (Motocultor / Xtreme Fest) cet été, pouvons-nous espérer encore de nouvelles dates ? Une tournée en France ?

Ju : La tournée de reformation se construit au jour le jour, nous n'avons pas de plan pré-établi. Mais il y aura pas mal de dates d'ici la fin de l'année, guettez-nous sur Facebook !

 Envisagez-vous de retourner en studio un jour ?

Ju : Oui, nous allons déjà enregistrer un nouveau morceau, et ensuite nous aviserons, mais l'envie de neuf est là et je fourmille d'idées de compos.

 Que pouvons-nous vous souhaiter par la suite ?

Ju : Que la bonne parole de Psykup se répande comme la maladie d'amour de Michel Sardou. On est quand même revenus pour sauver le monde !

 Encore merci pour avoir répondu à cette interview, je te laisse le mot de la fin.

Ju : Merci à toi ! Le mot de la fin ? Je dirais que Matt Pokora est Robin des Bois. Oui, c'est un seul mot.

(Interview realisée par mail, avril 2015)

Psykup - Love is Dead (tiré de leur dvd)

Publié dans Interviews

Commenter cet article